Rodneyse Bichotte, candidate américaine d’origine haïtienne, vient d’écrire une page d’histoire. Elle a remporté les élections primaires du parti démocrate. qui ont eu lieu le mardi 9 septembre dernier, pour le siège qu’occupait Rhoda Jacobs à la législature de l’État de New York. Elle les a gagnées avec un écart de 20% de points aux dépens de l’économiste et expert-comptable d’origine jamaïcaine Rickie Tullock. C’est une victoire bien méritée. Rodneyse est née de parents haïtiens et a grandi à Brooklyn.
Elle devient la première femme politique d’origine haïtienne à gravir un tel échelon à New York.

Après le dépouillement total, Bichotte a réalisé 47,4% des voix, soit 2669 votes, Tulloch 29,7% soit 1592 votes. D’un fort pourcentage, Bichotte dépasse les autres candidats dont l’Haïtienne Michèle Adolphe qui a eu 800 électeurs, soit 14% des voix et le Guyanais Victor Jordanie 306 votes, soit 5,7%. Notons que la Jamaïcaine Tulloch avait bénéficié de l’aval de l’Assemblywoman Rhoda Jacobs, qui part à la retraite. La 42ème circonscription comprend un large nombre de quartiers de Brooklyn, entre autres Flatbush, East Flatbush et Midwood.

Dans son discours de circonstance, Bichotte a sincèrement montré son appréciation du support reçu de tous. Avec fienté, elle s’exprima ainsi, dans son QG de campagne, s’adressant à ses partisans qui ne pouvaient cacher leur joie: « Nous l’avons bien fait …, je suis honorée et extrêmement reconnaissante d’avoir reçu la confiance des citoyens de la 42e circonscription électorale pour servir comme prochain membre de l’Assemblée législative de l’État de New York.

Avec finesse, elle remercia tous ceux et celles qui lui ont apporté leur support. Elle fait référence à la collectivité dans un langage clair et précis. Elle dit : «Notre succès … dans les urnes ne serait pas possible sans le soutien et les efforts d’une équipe de bénévoles dévoués, du personnel de campagne et des supporters qui se sont réunis pour rendre possible cette victoire ».

Bichotte et son équipe de campagne ont été en mesure de mettre sur pied une solide et large coalition de représentants élus, de syndicats, du clergé et d’organismes à but non-lucratif, qui croient que la communauté a un besoin urgent de leadership dans l’Assemblée nationale. À se rappeler que New York est un état à majorité démocratique. Les vainqueurs des élections primaires sont souvent considérés favoris pour gagner les élections générales de Novembre.

robertnoel22@yaoo.com